Fossiles N°50

18,00 

 

 

Numéro spécial !
Pour découvrir et collectionner les trilobites.

Les clefs de la réussite pour comprendre ces animaux disparus à la fin de l’ère primaire.
Un incontournable pour les débutants et les personnes qui veulent déterminer leur trouvailles ou classer leur collection.

D’autres numéros spéciaux vont paraître, à raison d’un par an pour découvrir les grandes familles de fossiles : Ammonites ; Oursins ; Coquillages ; Vertébrés ; Plantes (paléobotanique) ; et bien d’autres encore….

84 pages
273 photographies
Très nombreux dessins, plans et gravures anciennes
15€ + 3€ de frais de port
(Inclus dans l’année 2022)

84 pages
273 photographies
Nombreux dessins et gravures anciennes
15€ + 3€ de frais de port
(Inclus dans l’année 2022)

 

Il y a un peu plus de 250 millions d’années disparaissaient les ultimes trilobites après une longue histoire évolutive débutée 270 millions d’années plus tôt, au Cambrien inférieur.

Il y a tout juste 200 ans, en 1822, Alexandre Brongniart proposait la première classification moderne de ces arthropodes marins. A l’occasion de ce bicentenaire, nous avons choisi de consacrer l’intégralité de ce 50ème numéro de “Fossiles” à ces trilobites. Augmenté de 16 pages, il est destiné à tous les passionnés avec une quinzaine de courtes notes abordant 6 grands thèmes :
– (1) des généralités… consacrées aux grandes étapes de l’histoire évolutive des trilobites et les principaux traits de leur morphologie, leur ontogénie, leur biologie… ;
– (2) leur diversité taxinomique… avec les grandes divisions de leur classification, une liste annotée de 130 genres “classiques”, une liste des genres dont l’espèce type repose sur un matériel français ;
– (3) les traces d’activité (ichnofossiles) qu’ils ont pu laisser dans le registre fossile, et un petit bestiaire d’autres arthropodes fossiles à la morphologie proche des trilobites (“trilobitomorphes”) et des organismes actuels les “mimant” comme les cloportes ;
– (4) quelques aspects de l’histoire de leur étude par les pionniers, avec les débuts de la science “trilobitique” par les naturalistes prélinnéens jusqu’à Brongniart et les biographies de quelques grandes figures françaises ;
– (5) des conseils pour les collectionner (de leur récolte sur leur terrain ou leur acquisition auprès de “négociants” jusqu’à leur préparation) et détecter les (principales) restaurations et faux ;
– (6) un panorama des gisements et associations de trilobites de France, de l’Anti-Atlas marocain et quelques considérations sur d’autres grands gisements d’Europe, d’Amérique du Nord, et du Sud, d’Asie… dont les trilobites nous sont régulièrement proposés sur les salons.

Cet exposé se clôture par un petit commentaire sur quelques ouvrages et sites de l’Internet.
Un numéro richement illustré de 88 pages pour seulement 15 € + frais de port.

Vous aimerez peut-être aussi…